Le rôle de l’image dans une stratégie de contenu global…

Comme nous l’avons déjà dit, la culture de masse et la culture visuelle existaient avant la naissance des médiaux sociaux, mais c’est grâce à eux que la communication à travers les images, destinée antérieurement à la publicité,  a connu un essor sans précédents.

Les médias sociaux font de plus en plus partie intégrante de la culture visuelle de nos jours. Non seulement pour la quantité d’images qui circulent sur eux, mais encore pour être le contexte dans lequel “arrivent” ou “convergent” différentes pratiques visuelles ; mais pour être liées à de nombreuses autres pratiques et technologies, au-delà de ce qui se passe en face d’un écran d’ordinateur. Internet transforme aussi le comportement visuel de l’utilisateur et dévient ainsi un élément important pour l’anthropologie visuelle et les médias.

Comme nous l’avons souligné dans l’introduction, les images ont accompagné l’histoire de l’humanité depuis ses premières expressions. Mais le visuel est généralement en lien direct avec l’étude de la représentation, en ignorant les pratiques sociales et culturelles rattachées à la production, la circulation et la consommation des images. Des concepts qu’il faut tenir en compte pour réaliser aujourd’hui l’analyse des images sur les médias sociaux.

D’ailleurs, à cause des changements de la consommation publicitaire, les utilisateurs fuient le marketing traditionnel. La prolifération des contenus visuels est le résultat des nouvelles habitudes créées par la technologie, dont les objets visuels ont un nouveau sens. Ces nouveaux modes de comportement relèvent de nouveaux défis et ont un impact direct sur la façon dont les marques abordent les images. Par conséquent, la présence de professionnels bien préparés, capables de se charger de la production, de la circulation et de la consommation du contenu visuel, est indispensable. Les medias sociaux ne sont plus un jeu d’enfants : les marques doivent réagir si ne veulent pas être que des reliques du passé.

Par exemple, très souvent les consommateurs partagent les images des marques ou des produits qu’ils aiment, sans autre but que de faire connaître ses goûts et ses habitudes aux autres. Cela était inconcevable avant l’avènement des médias sociaux.

En effet, le contenu visuel non publicitaire (dans le cadre d’une stratégie de contenu visuel) est devenu un élément incontournable afin d’atteindre le public visé par les marques. En plus, grâce aux outils publicitaires et de promotion d’images des médias sociaux, même des images à première vue banales peuvent se comporter comme du contenu publicitaire, si l’entreprise le souhaite. De toute évidence, la communication entre les marques et les consommateurs doit évoluer.

Nonobstant, nous ne devons pas sous-estimer la valeur des mots. Un contenu écrit original et de qualité s’est avéré l’outil le plus efficace pour optimiser le référencement organique afin de rendre un site web visible pour les moteurs de recherche. C’est pourquoi les marques embauchent de plus en plus des journalistes ou des éditeurs de contenus.  Google, en particulier, et les moteurs de recherche, en général, apprécient les textes qui apportent de la valeur à l’utilisateur et approfondissent un sujet donné. En effet, les algorithmes sont de plus en plus sémantiques. Le contenu et les médias sociaux sont l’avenir des marques, mais il faudra qu’elles comprennent l’importance du visuel et qu’elles prennent au sérieux la stratégie de contenu et ses outils afin de :

  • Transformer des messages complexes, difficiles à comprendre ou peu attirants en communications dynamiques et attrayantes, indépendamment de la région.
  • Résumer les informations à transmettre à travers une image, de telle sorte que les consommateurs assimilent les concepts principaux rapidement.
  • Attirer de nouveaux clients potentiels, intéressés par les thématiques choisies par la marque, en se servant des images créatives.
  • Créer des liens et susciter des émotions par des visuels puissants.
  • Augmenter le niveau d’engagement, la participation et la loyauté de nos clients.
  • Bâtir une communauté d’adeptes autour de la marque qui créent aussi, à son tour, du contenu.
  • Attirer du trafic web vers le site, augmenter le nombre de visites et, en dernier ressort, les ventes.

Pour conclure, une bonne utilisation des images peut accorder des avantages compétitifs aux marques et optimiser ses communications globales sur les médias sociaux. Mais pour y arriver, la stratégie de contenu doit être élaborée soigneusement, en consacrant du temps et des ressources, spécialement pour l’embauche de vrais professionnels.

 

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *